alarmes appel gratuit sun securite

La solution à la protection de vos biens.

Prestation de télésurveillance

De la détection à l’intervention


La télésurveillance consiste à installer un système d’alarme relié à un centre de télésurveillance. Lorsque le système est en marche, le matériel de détection signale toute intrusion ou présence indésirable. Ces alertes sont aussitôt envoyées au centre opérationnel de sécurité par la centrale de transmission. Les opérateurs reçoivent, analysent et gèrent les informations envoyées. Ils mettent simultanément en place la procédure appropriée et font intervenir les personnes adaptées pour gérer l’incident (destinataires d’alerte, agent de sécurité, forces de l’ordre, pompiers…).


La levée de doute


C’est une étape obligatoire pour prévenir les Forces de l’Ordre (cf. article 16-1 de la Loi de 1983). Elle consiste en l’ensemble des vérifications qui permettent de présumer d’une intrusion dans le lieu protégé.
Avec SUN Sécurité, elle peut se faire grâce à la télé interpellation, à la détection par l’image, aux contacts de proximité ou aux agents de sécurité.
- La télé interpellation Grâce à la télésurveillance, le centre d’écoute rentre en communication directe avec le lieu protégé en cas d’alarme. L’opérateur met immédiatement la maison sous écoute afin de détecter tous les bruits suspects.
C’est une étape primordiale dans l’analyse de la situation. Le centre d’écoute peut ensuite dialoguer avec le lieu protégé.
Cela permet, selon le cas :
- D’intimider l’intrus en lui demandant de s’identifier et en l’alertant des procédures en cours.
- D’arrêter rapidement les procédures s’il s’agit d’une mauvaise manipulation.
- La détection par l’image.
Grâce à la technologie numérique du détecteur image, une séquence vidéo est immédiatement transmise au centre de télésurveillance, l’opérateur analyse la séquence et peut, en cas d’intrusion confirmée, demander l’intervention des forces de l’ordre.


Détail de notre prestation


Le poste de contrôle de CDT Sécurité gère un panel d’abonnés très varié allant des particuliers aux professionnels, en passant par les collectivités et autres organismes ou institutions.
La prestation de télésurveillance inclut la totalité des services suivants :
- La gestion des alarmes intrusion et autoprotection ;
- La gestion des alarmes techniques (batterie basse, défaut secteur, etc.) ;
- La gestion des tests à la fréquence désirée ;
- La gestion des Marches / Arrêts (ouvertures / fermetures) ;
- La gestion de l’interphonie et de la vidéo (levée de doute) ;
- La gestion des alarmes agression ; code sous contrainte.

 

Prestations détaillées et procédures d’application :
- Télésurveillance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7
- Gestion des alarmes intrusion et autoprotection
En cas de réception d’une alarme intrusion et/ou autoprotection, les opérateurs de permanence appliquerons les consignes décrites par l’abonné (cf. fiche de consignes de sécurité envoyée au PC par l’installateur 48 heure avant le raccordement du système de sécurité). Les consignes générales sont habituellement les suivantes (elles peuvent cependant être modulées au cas par cas) :
- Si système sans écoute : contre-appel sur site, demande d’identification, si pas de réponse ou identification erronée, appel vers les responsables et / ou les destinataires d’alerte ou intervention immédiate d’une société d’agent de sécurité privée (uniquement si cette dernière est inscrite sur la fiche de consignes de sécurité remplie par l’abonné).
- Si système interphonie : levée de doute audio, interpellation vocale et demande d’identification, si pas de réponse ou identification erronée, appel vers les responsables et / ou les destinataires d’alerte ou intervention immédiate d’une société d’agent de sécurité privée (uniquement si cette dernière est inscrite sur la fiche de consignes de sécurité remplie par l’abonné).
- Si système vidéo (asservie à une alarme) : levée de doute vidéo, si levée de doute positive (intrusion avérée), appel vers les responsables et / ou les destinataires d’alerte ou intervention immédiate d’une société d’agent de sécurité privée (uniquement si cette dernière est inscrite sur la fiche de consignes de sécurité remplie par l’abonné).
- Gestion des alarmes techniques (ex. batterie basse ; coupure secteur ; etc.)
En cas de réception d’une alarme technique (défaut envoyé par la centrale), les opérateurs de permanence appliquerons les consignes décrites par l’abonné (cf. fiche de consignes de sécurité).
Les consignes générales sont habituellement les suivantes (elles peuvent cependant être modulées au cas par cas) :
- Appel vers les responsables et/ou destinataires d’alerte
- Envoi d’un e-mail ou d’un fax d’information à l’installateur
- Gestion des tests de bon fonctionnement du système de sécurité
Ces tests seront gérés à la fréquence programmée par l’installateur. En cas d’absence de test, l’abonné et le partenaire en seront immédiatement informés afin de procéder à la détection de l’incident dans les meilleurs délais et au dépannage si nécessaire.
En cas de non réception du test (absence de test), les opérateurs de permanence appliquerons les consignes décrites par l’abonné (cf. fiche de consignes de sécurité).
Les consignes générales sont habituellement les suivantes (elles peuvent cependant être modulées au cas par cas) :
- Appel vers les responsables et/ou destinataires d’alerte
- Envoi d’un e-mail ou d’un fax d’information à l’installateur
- Gestion des mises en marche et des mises à l’arrêt
Appelée aussi gestion des ouvertures / fermetures, la gestion des mise en marche et mise à l’arrêt doit être programmée par l’installateur afin que la centrale d’alarme envoie au PC chaque mise en fonction et arrêt de l’alarme et que ceci soit géré par les opérateurs de permanence.
En cas de réception d’une alarme d’ouverture ou de fermeture en dehors des plages horaires définies au sein des consignes de sécurité, les opérateurs de permanence appliquerons les consignes décrites par l’abonné (cf. fiche de consignes de sécurité).
Les consignes générales sont habituellement les suivantes (elles peuvent cependant être modulées au cas par cas) :
- Contre-appel sur site
-  Appel vers les responsables et/ou destinataires d’alerte
- Gestion des alarmes agression - code sous contrainte
Certaines centrales d’alarmes admettent un code dit sous contrainte. Ce code doit être programmé par l’installateur. Il permettra à l’abonné, en le composant, d’arrêter son alarme tout en informant les opérateurs de permanence qu’il est sous la contrainte d’une arme, d’une agression ou autre. La procédure appliquée par les opérateurs est alors la même que pour une alarme intrusion.
- Gestion à la carte (cas particuliers, boucles singulières)
Si le partenaire installateur nécessite une gestion d’alarme spécifique pour répondre à la demande de ses clients, CDT Sécurité étudiera et mettra en oeuvre (dans la mesure du possible et du réalisable) tous les moyens nécessaires à l’exécution de la prestation demandée.
- Intervention physique non prise en charge
CDT Sécurité décline toute responsabilité contractuelle quant à l’intervention physique d’une équipe spécialisée, qui fait l’objet d’un contrat indépendant au protocole d’accord entre le partenaire installateur et CDT Sécurité.
L’abonné, ou le partenaire installateur pour ses abonnés, est libre de choisir une société d’intervention physique mais doit impérativement en informer CDT Sécurité en indiquant les conditions d’intervention de cet intervenant sur la fiche de consignes de sécurité.

 

operateur

Je souhaite être rappelé par un conseiller.

horaire rappel    HORAIRES DES RAPPELS   
    Lundi au jeudi: 09h-12h / 14h-18h
    Vendredi: 09h-12h / 14h-17h